Rechercher


Suivi pédagogique et administratif

24 mai 2018, par Guy Delrieu

L’Ecole Doctorale a pour mission d’assurer le suivi pédagogique et administratif des doctorants, de l’entrée en thèse jusqu’à la soutenance, en lien d’une part avec le directeur de thèse et l’équipe d’accueil pour le projet de recherche lui-même et d’autre part avec le Collège Doctoral pour les formations complémentaires, les missions et les aspects administratifs.

Chartre des thèses

Charte des thèses

La Charte de thèse pose un certain nombre de principes et définit les droits et devoirs des partenaires du projet de thèse. Elle est cosignée par le doctorant, le directeur de thèse, le directeur du laboratoire d’accueil et le directeur de l’Ecole Doctorale en début de thèse.
 
 

Comité de Thèse (CT)

Depuis 2014, l’Ecole Doctorale a mis en place des Comités de Thèse (CT) dont le rôle est d’aider et de conseiller le doctorant dans la réalisation de son projet de recherche en lui apportant une ouverture et une expertise scientifique et/ou professionnelle complémentaire à celle de ses encadrants.

Outre l’équipe de direction de la thèse, le Comité de Thèse comprend au moins deux membres, dont au moins un HDR et au moins un membre extérieur à l’équipe d’accueil du doctorant.

Il est demandé de désigner parmi les membres du CT extérieurs à l’équipe de direction de la thèse un référent (HDR). La composition du CT est proposée par le doctorant et ses encadrants au cours de la première année à la direction de l’ED pour validation.

Le CT se concentre sur l’avancement du projet de recherche du doctorant. Pour ses réunions qui durent typiquement 2-3 heures, le doctorant est encouragé à produire un écrit, il présente oralement l’avancement de ses travaux ; il s’en suit une discussion scientifique approfondie permettant de formuler des recommandations pour la suite du travail.

Le CT se réunit autant que de besoin, cependant l’ED impose qu’il se réunisse avant chaque ré-inscription. A l’issue de ces réunions annuelles, le référent du CT est chargé de rédiger un avis motivé sur la poursuite de la thèse qui sera transmis aux membres du Comité de Suivi Individuel (voir plus bas). Si une 4ème inscription ou plus est nécessaire, la réunion du CT pourra ne pas être tenue si le manuscrit est soumis aux rapporteurs.
 
 

Comité de Suivi Individuel (CSI)

Conformément à l’Arrêté du 25 mai 2016, un Comité de Suivi Individuel (CSI) s’assure, en lien avec l’équipe de direction de la thèse et le CT, du bon déroulement de toutes les facettes du doctorat (projet de recherche, formations, missions complémentaires, projet professionnel) et veille également à « prévenir toute forme de conflit, de discrimination ou de harcèlement ».

Le CSI comprend le référent du Comité de Thèse, un représentant de la direction du laboratoire et un représentant de la direction de l’ED. Le représentant du laboratoire au sein du CSI est désigné par la direction du laboratoire.

En cas d’avis positif du référent du CT sur la poursuite de la thèse, le doctorant préparera son rapport de suivi de thèse et sera reçu successivement ou conjointement par les représentants laboratoire et ED de son CSI, ainsi que par la gestionnaire de l’ED.

En cas d’avis réservé ou négatif, le CSI se saisira du dossier et organisera les rencontres et médiations qui s’imposent. Conformément à la Charte du Doctorat, le doctorant pourra être accompagné dans ce processus par un représentant doctorant élu. In fine, le Directeur de l’ED décidera de la ré-inscription et le CSI pourra proposer différents aménagements et/ou dispositifs de suivi renforcé en cas de poursuite du doctorat.

Les rubriques suivantes détaillent les attendus et les procédures pour chaque inscription annuelle.